Labour Studies Index

L’effet du mentorat sur la réussite de carrière : quelles différences entre hommes et femmes ?

Document type Article
Author Dali, Najwa
Author Gara, Emna
Author Malek, Adnane
Author Ouerdian, Bach
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 73
Date 2018
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 117-145
URL http://id.erudit.org/iderudit/1044429ar

Abstract

Nombreuses sont les recherches ayant examiné l’impact du mentorat sur la réussite de carrière. Toutefois, davantage d’études sont requises afin d’appréhender cette relation, car force est de constater que la majorité des recherches menées jusque-là ont occulté la bi-dimensionnalité de chacun de ces deux construits. Par ailleurs, vu les spécificités féminines, nous estimons que la compréhension de l’impact du mentorat sur la réussite de carrière serait améliorée par l’intégration du genre. Le but de ce travail est de démontrer que le genre joue un rôle modérateur entre le mentorat reçu — estimé par ses deux fonctions instrumentale et psychosociale — et la réussite de carrière aussi bien objective que subjective. Des analyses en équations structurelles, notamment des analyses multigroupes ont été conduites à partir de données recueillies dans le secteur bancaire tunisien auprès de 237 cadres moyens et supérieurs. Nos analyses montrent que les femmes obtiennent moins de promotions et semblent moins satisfaites de leur carrière. Il ressort aussi que les femmes perçoivent moins de soutien de la part de leur mentor, particulièrement d’ordre psychosocial. Si la présente recherche démontre que pour les hommes, comme pour les femmes, le soutien prodigué par le mentor est associé à la réussite de carrière objective, il n’en est pas de même pour le type du mentorat à l’origine de cette réussite. Ainsi, seule la fonction instrumentale favorise l’avancement des femmes, contrairement aux hommes, dont l’avancement est lié uniquement à la fonction psychosociale du mentorat. Enfin, la présente étude indique l’inexistence d’un lien direct entre les fonctions du mentorat et la réussite subjective, et ce, aussi bien pour les hommes que les femmes. Toutefois, nos résultats permettent de mettre en évidence un effet indirect du mentorat psychosocial sur la réussite subjective des hommes par le biais de leur succès objectif.