Labour Studies Index

Le prêt de main-d’oeuvre : un dispositif innovant au service des territoires

Document type Article
Author Gallego-Roquelaure, Virginie
Author Calamel, Ludivine
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 69
Date 2014
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 575-596
URL http://www.erudit.org/fr/revues/ri/2014-v69-n3-ri01534/1026759ar/resume/

Abstract

Licenciements, restructurations et fermetures d’usines demeurent, dans le présent contexte de crise économique, au coeur de l’actualité. Cet environnement turbulent a des conséquences sur l’emploi local. C’est dans ce récent contexte de crise, menaçant l’emploi et les entreprises, que certaines organisations se sont emparées d’un dispositif de gestion des ressources humaines innovant : la mise à disposition de salariés (MAD). Ce dispositif vise à sauvegarder l’emploi local ainsi qu’à accroître le panel de compétences des salariés en bénéficiant. Il implique diverses organisations ayant pour but principal d’éviter les licenciements et de favoriser l’acquisition de nouvelles compétences pour les salariés y participant. Le prêt de main-d’oeuvre suppose que l’entreprise prêteuse ne facture à l’entreprise utilisatrice que la stricte valeur des salaires versés au salarié pendant la mise à disposition, des charges sociales afférentes, ainsi que, s’il y a lieu, des frais professionnels remboursés à l’intéressé au titre de la mise à disposition. Il s’agit d’un dispositif d’entraide à but non lucratif, généralement privilégié lorsque les entreprises ont des relations de proximité : géographique, dès lors que les acteurs sont localisés sur un même espace, mais aussi socio-économique, dès lors que les acteurs développent des relations. Trois pôles de compétitivité Rhône-Alpin ont été étudiés, dans lesquels l’utilisation de prêt de main-d’oeuvre entre organisations privées et centre de recherche public a été mise à profit. La grille de lecture utilisée correspond à la démarche analytique de l’économie de la proximité (Bouba-Olga et Grossetti, 2008). Nous nous attachons à répondre à la problématique suivante : dans quelles conditions la proximité permet-elle de construire des formules innovantes de GRH inter-organisationnelles, telles que le prêt de main-d’oeuvre ? Les résultats montrent que la proximité, qu’elle soit géographique ou socio-économique, permet de construire des dispositifs de GRH inter-organisationnelle innovants tels que la mise à disposition de salariés.