Labour Studies Index

Syndicalisme critique et défi institutionnel : Vers l’individualisation du militantisme ?

Document type Article
Author Sainsaulieu, Ivan
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 61
Date 2006
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 684-707
URL http://www.erudit.org/fr/revues/ri/2006-v61-n4-ri1626/014766ar/

Abstract

Nous posons dans le cas d’une monographie française (les syndicats Sud) la question de la régénérescence démocratique du syndicalisme bureaucratique. Malgré des référents politiques communs, notamment le souci de rénovation « démocratique » via la recherche de proximité avec la base, le réveil de l’action revendicative met aux prises des logiques d’action et des porteparole opposés au nom du réveil de sensibilités politiques divergentes, mais tous héritiers d’une même culture politique soixante-huitarde. Dimensions collectives et individuelles se mêlent donc à des problèmes de structure du syndicalisme, partagé entre deux conceptions contradictoires du contrôle (salarial ou social) ou de la démocratie (directe et indirecte). Le procès d’institutionnalisation contredit la réactivation des référentiels politiques du syndicalisme français, tandis que le procès d’individuation sociale accentue le rôle des individus dans un contexte de rareté de l’action collective.