Labour Studies Index

Firmes multinationales et relations industrielles en Europe centrale : Une approche institutionnaliste

Document type Article
Author Rugraff, Éric
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 61
Date 2006
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 437-464
URL http://www.erudit.org/fr/revues/ri/2006-v61-n3-ri1448/014185ar/

Abstract

Les nouvelles relations industrielles en Europe centrale sont en partie le résultat du rejet du système communiste et des structures qui lui étaient associées. Mais la trajectoire empruntée par ces pays est également la conséquence de l’influence exercée par les firmes multinationales. Pour continuer à attirer des flux significatifs d’investissements étrangers, les pays d’Europe centrale ont défini des législations sur la protection de l’emploi moins contraignantes pour les employeurs qu’en Europe de l’Ouest et ont favorisé l’émergence de relations du travail et d’un gouvernement d’entreprise marqués par la liberté contractuelle. Les firmes multinationales, acteurs centraux dans ces pays, privilégient des relations industrielles décentralisées et « désintermédiées ». Les firmes multinationales qui se sont implantées en Europe centrale contribuent à engager ces pays sur une trajectoire qui fait la part belle à la liberté de négociation entre acteurs individuels.