Labour Studies Index

Understanding Turnover as a Lifecycle Process: The Case of Young Nurses

Document type Article
Author Côté, Nancy
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 71
Date 2016 Spring
ISSN 0034-379X
Pages 203-223
URL https://www.erudit.org/fr/revues/ri/2016-v71-n2-ri02537/

Abstract

Based on the life course perspective and the sociology of individuation, this article aims to examine the temporal processes at work in the decision of nurses to leave their jobs and the role played by different life contexts in guiding this decision. Based on a qualitative approach that sought to develop an in-depth understanding of the reasons why so many young nurses want to leave their jobs, we present four job-leaving pathways that account for the social dimensions involved in the nurses' decision to leave their jobs. The findings reveal that the nurses' decision to leave their jobs represents a complex process that involved various dimensions of their lives, and was closely tied to their quest for self-fulfillment through work and in other spheres of their lives. // À partir de l'approche des parcours de vie et de la sociologie de l'individuation, cet article propose d'examiner les processus temporels à l'oeuvre dans la décision de quitter son emploi et le rôle des différents contextes de vie dans l'orientation de ce processus. Une étude qualitative a été menée auprès d'infirmières et d'infirmières auxiliaires afin de comprendre « de l'intérieur », c'est-à-dire à partir de la perspective des acteurs, les raisons motivant autant de jeunes infirmières à vouloir quitter leur emploi. L'approche théorique retenue insiste sur l'importance de considérer l'interaction entre les différents contextes de vie d'un individu, l'environnement social dans lequel il évolue et les choix professionnels qu'il fait. Des entrevues de type récit de vie ont été menées au cours desquelles les infirmières ont été questionnées sur l'ensemble de leur trajectoire professionnelle et les événements de leur vie professionnelle, personnelle et familiale, qui, de leur point de vue, ont contribué à la décision de quitter leur emploi. Au total, 26 infirmières de moins de 35 ans ont été rencontrées. L'analyse des données a permis de dégager une typologie des parcours de départ structurée autour de trois principales dimensions : 1- l'aspect temporel des départs (à court ou à long terme); 2- l'évolution de l'expérience subjective de travail; et 3- la phase de la vie professionnelle ou personnelle au moment de la prise de décision. Les résultats démontrent que la décision de quitter se présente comme un processus qui se construit dans un laps de temps plus ou moins long et qui implique différentes dimensions de la vie des infirmières. Ainsi, deux axes de tensions à la source des départs ont été identifiés : 1- les tensions engendrées par un écart entre les attentes de réalisation de soi au travail et la réalité d'emploi; et 2- les tensions provoquées par un emploi qui limite les possibilités de se réaliser dans les autres domaines de la vie.