Labour Studies Index

Analyse des processus menant à des changements dans une entreprise du secteur aéronautique : vers un modèle d’évaluation des interventions ergonomiques

Document type Article
Author Vézina, Nicole
Author Bilodeau, Henriette
Author Coutarel, Fabien
Author Albert, Valérie
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 71
Date 2016
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 713-740
URL http://www.erudit.org/fr/revues/ri/2016-v71-n4-ri02887/1038529ar/

Abstract

Bien que les changements organisationnels soient généralement considérés comme générateurs d’effets plus durables que les interventions individuelles, ils sont davantage difficiles à implanter. La littérature en changement organisationnel suggère que la participation d’acteurs-clés de différents niveaux hiérarchiques d’un milieu de travail peut contribuer à définir des changements qui seront mieux acceptés. L’ergonomie est une discipline pour laquelle la participation des divers acteurs en vue d’introduire des modifications dans une organisation du travail déficiente s’impose, depuis de nombreuses années, comme une nécessité méthodologique. Cependant, on constate un déficit de connaissances quant aux processus ou actions de l’ergonome qui mènent à l’implantation des changements. L’objectif de cette étude de cas réalisée dans une entreprise aéronautique est de décrire finement les actions de l’ergonome, en vue d’émettre des recommandations quant aux indicateurs à inclure dans un modèle d’évaluation des processus de l’intervention ergonomique. Comme résultat, une analyse quantitative des processus a permis d’illustrer les modifications dans les stratégies de l’ergonome aux différentes étapes de l’intervention et en fonction de certains éléments-clés du contexte. Au plan qualitatif, cette étude montre à quel point les étapes préalables à l’implantation des changements sont cruciales afin de favoriser l’adhésion collective des acteurs-clés au plan d’action sur les changements à implanter. Cette étude constitue une contribution à la problématique scientifique émergente de l’évaluation des interventions complexes, plus particulièrement celle de l’élaboration d’un modèle d’évaluation des interventions ergonomiques. Les résultats confirment, notamment, l’intérêt d’effectuer des analyses quantitatives et qualitatives des processus ainsi que l’importance de documenter les éléments-clés du contexte ayant influencé ces mêmes processus et leurs effets. Ce tant du point de vue de l’intervenant que de celui des acteurs-clés. Il est fort probable que ces constats puissent, également, s’appliquer à d’autres types d’interventions organisationnelles. Et si l’on souhaite poursuivre cet axe de recherche, l’évaluation d’une série d’interventions ergonomiques permettrait de bonifier ces résultats. // Title in English: Analysis of Processes Leading to Changes in a Company Operating in the Aeronautical Sector: Towards an Evaluation Model for Ergonomic Interventions. Although organizational changes are generally considered as generating longer lasting effects than those generated by individual changes, they are more difficult to implement. The literature on organizational change suggests that the participation of key actors at different hierarchical levels within the workplace can help identify changes that will be more easily accepted. Ergonomics is a discipline in which the participation of various actors has, for many years, represented a methodological necessity in order to make required changes when work organization is poor. However, there is a lack of knowledge related to the processes or actions done by the ergonomist that lead to the implementation of changes. The objective of this case study, conducted in an aeronautical company, is to accurately describe the actions of the ergonomist and to make recommendations as to which indicators to include in a process evaluation model for ergonomic interventions. In terms of results, a quantitative analysis of processes reveals how an ergonomist’s strategy can change at different stages of the intervention, based on certain key contextual elements. Qualitatively, this study shows how the stages prior to implementing changes are crucial in fostering the collective engagement of key actors involved in the action plan describing the changes to be implemented. This study makes a scientific contribution that relates to the evaluation of complex interventions, particularly the development of an evaluation model for ergonomic interventions. The results confirm the interest of conducting quantitative and qualitative analyses of processes and the importance of documenting the key contextual elements that influenced the processes and effects. That, from both the perspective of the facilitator and key actors. These findings could also apply to other types of organizational interventions. To continue this line of research, the evaluation of a series of ergonomic interventions would allow to deepen these results.