Labour Studies Index

« Y aura-t-il toujours des pauvres? » : Les transformations des discours sur la pauvreté en période de prospérité

Document type Article
Author O'Neill, Stéphanie
Journal Labour / Le Travail
Volume 79
Date 2017 Spring
ISSN 1911-4842
Pages 157-184
URL https://muse.jhu.edu/article/659383

Abstract

Cet article s'intéresse à la façon dont les discours en circulation au Québec parlent de la pauvreté urbaine dans un contexte de prospérité. Il met en lumière la coexistence, pendant les années qui suivent la Seconde Guerre mondiale, d'une vision « individualisante » de la pauvreté avec une conception plus « socialisante » assimilant ce phénomène à une injustice. Il soutient aussi qu'un changement de paradigme s'effectue dans les années 1960 et 1970, la pauvreté commençant à être appréhendée en lien avec la société de consommation en voie de consolidation. Dans ce contexte, la pauvreté qui perdure en dépit de mesures prises pour l'enrayer dérange de plus en plus et en vient à être assimilée à un phénomène social dont l'injustice est exacerbée par les valeurs de la consommation de masse et la prospérité ambiante qui le rendent d'autant plus inacceptable.