Labour Studies Index

Partenariat et participation syndicale à la gestion: Le cas de Tembec

Document type Article
Author Lapointe, Paul-André
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 56
Date 2001
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 770-798
URL http://id.erudit.org/iderudit/000106ar

Abstract

Le partenariat n’est susceptible de s’accompagner de la démocratie au travail et d’un renforcement du syndicalisme qu’à certaines conditions et dans certaines circonstances. À défaut de les réunir, se met plutôt en place un processus d’affaiblissement du syndicat local, dans le cadre de dispositifs participatifs sans pouvoir. C’est la principale conclusion qui se dégage de l’étude de Tembec, la plus vieille expérience de partenariat au Québec. En l’absence d’un programme distinctif de celui de la direction, dépourvu de ressources externes et internes et doté d’une démocratie déficiente, le syndicat local s’affaiblit dans le cadre de sa participation à la gestion.