Labour Studies Index

Le mythe français de la modernisation

Document type Article
Author Rozenblatt, Patrick
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 50
Date 1995
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 590-616
URL http://id.erudit.org/iderudit/051036ar

Abstract

En France, comme dans la plupart des pays européens depuis les années quatre-vingts, se développe l'idée que face à un taux de chômage à deux chiffres une issue à l'état d'anomie dans lequel s'installe la société peut venir d'une flexibilité massive de la force de travail. L'article étudie comment émergent, dans les actions engagées autour des licenciements et des reconversions d'emploi, les éléments essentiels constitutifs d'un mythe des temps modernes énonçant la capacité des élites à produire une modernisation régulée de nos sociétés industrielles. L'auteur approche cette question en l'insérant dans le cadre plus large d'une sociologie du temps social.