Labour Studies Index

Updated: 2021-01-05

Construire des mobilisations face aux restructurations d’entreprises : une comparaison du pouvoir syndical local en France et au Canada

Document type Article
Author Dupuis, Mathieu
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 75
Date 2020
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 449-472
URL https://www.erudit.org/en/journals/ri/2020-v75-n3-ri05572/1072343ar/

Abstract

Les restructurations d’entreprises sont des réalités socio-économiques importantes depuis au moins trois décennies. À la suite de la crise de 2008-2009, ces tendances, loin de se résorber, se sont accélérées et ont poussé les représentants des salariés à investir de nouveaux champs d’action stratégiques pour contester, avaliser ou influencer les restructurations. Ces mobilisations syndicales ne sont pas sans faire apparaître de contradictions dans les fonctions représentatives des salariés. Cet article propose d’analyser ces stratégies et leurs résultats à travers une comparaison internationale de quatre syndicats locaux dans deux contextes nationaux différents (France et Canada). Sa thèse principale est que ces stratégies se doivent d’être analysées au-delà des contextes institutionnels propres et selon la notion de pouvoir syndical « de », c’est-à-dire des capacités associées aux acteurs sociaux. Trois registres d’action sont identifiés, à savoir « d’opposition », « de coopération » et « d’inventivité ». L’apport de cet article est, à la fois, de souligner l’importance du pouvoir syndical, mais de l’interroger dans la durée, les stratégies d’urgence à la suite d’annonces de restructurations prenant des directions diverses. Bien que cette analyse diachronique relativise la centralité du pouvoir syndical, celui-ci demeure capital à l’heure où les régimes institutionnels subissent d’importantes transformations.