Labour Studies Index

Updated: 2020-03-01

Des obstacles à la construction de l’identité professionnelle des sexologues

Document type Article
Author Bergeron, Manon
Author Després, Lyanna
Journal Relations Industrielles / Industrial Relations
Volume 74
Date 2019
ISSN 0034-379X, 1703-8138
Pages 697-718
URL https://www.erudit.org/fr/revues/ri/2019-v74-n4-ri05088/1066831ar/

Abstract

Le contexte de la sexologie est unique au Québec, notamment en raison de la formation, du contexte de pratique, de même que de la récente réglementation. La création de l’Ordre professionnel des sexologues du Québec en 2013 marque un moment décisif pour la reconnaissance de la profession de sexologue. Bien que certains chercheurs se soient intéressés à cette profession au Québec et ailleurs, aucune étude ne semble avoir exploré de manière précise la question de l’identité professionnelle des sexologues. Pourtant, certaines études indiquent que la construction de leur identité professionnelle poserait certaines difficultés. Cette recherche exploratoire vise à répondre à la question suivante : Quels sont les obstacles à la construction de l’identité professionnelle des sexologues? Cette recherche se base principalement sur le modèle de la socialisation professionnelle de Dubar (2010) et a été effectuée par l’entremise de 25 entrevues individuelles auprès de diplômés du baccalauréat en sexologie, détenant ou non d’autres diplômes. Les résultats indiquent que le principal obstacle à la construction de l’identité professionnelle réside dans le fait que l’identité collective demeure toujours en cours de définition en raison du caractère récent de la profession et de la réglementation, de même qu’à cause de la diversité du champ de pratique. Les résultats de l’étude procurent une meilleure compréhension des processus contribuant à la construction de l’identité professionnelle des sexologues : ils peuvent fournir des éléments de réflexion tant au milieu académique qu’à ceux de la pratique.